51.000 nouveaux emplois en un an

Geplaatst op 02 octobre, 2018 om 07:12

En un an, pas moins de 50.977 emplois ont été créés dont quelques 48.000 dans le secteur privé. C’est ce qui ressort des nouveaux chiffres de l’Office national de Sécurité sociale. « La diminution supplémentaire des coûts salariaux continue à créer de nouveaux emplois », explique la ministre des Affaires Sociales, Maggie De Block.

L’Office national de Sécurité sociale a publié les chiffres du deuxième trimestre 2018. Selon ces chiffres, plus de 50.977 emplois sont venus s’ajouter par rapport à l’année précédente. La courbe est ascendante depuis un certain temps. Le nombre d’emplois atteint son point le plus haut depuis 10 ans.

Les coûts salariaux diminués à 25%

Dans le cadre du tax shift, le gouvernement a notamment diminué les cotisations de base de sécurité sociale pour les employeurs en deux étapes. A partir de cette année, les cotisations patronales continueront à diminuer pour passer de 30 à 25 pourcent. En 2016, les cotisations avaient déjà été diminuées de 32,4 à 30 pourcent. « Nous constatons une confirmation de l’effet de cette diminution sur la création d’emplois », souligne la ministre De Block.

Les effets du tax shift sur la création d’emplois

Une étude publiée ce mois-ci par la KU Leuven a fait grand bruit. Les chercheurs ont calculé les effets du tax shift. Dans le scenario qui tient compte de tous les effets, la conclusion est que le tax shift est à l’origine d’une augmentation de 92.000 emplois au-delà de la conjoncture économique favorable. « 92.000 emplois sur une croissance de 260.000 emplois c’est une proportion importante » précise la ministre Maggie De Block.

Pour la ministre, Maggie De Block (Open Vld), les chiffres prouvent que le tax shift donne de l’oxygène à l’économie et crée de nouveaux emplois. La majeure partie des nouveaux emplois ont été créés dans le secteur privé qui connaît une augmentation de 48.037 emplois. « Nous voyons que cette évolution favorable sur le marché de l’emploi se poursuit » conclut Maggie De Block.

Tags:
,