52.000 nouveaux emplois en un an

Geplaatst op 03 juillet, 2018 om 00:00

En un an, quelques 51.613 jobs supplémentaires ont été créés dans notre pays. C’est ce qui ressort des nouveaux chiffres de l’Office national de sécurité sociale. « J’espère que cette diminution supplémentaire des coûts salariaux continuera à favoriser la création de nouveaux emplois » nous dit la ministre des Affaires sociales, Maggie De Block. L’Office national de sécurité sociale a publié les chiffres du premier trimestre 2018. Comparé à la même période, il y a un an, 51.613 emplois supplémentaires ont été créés, c’est ce qu’il en ressort.  Depuis un certain temps, on enregistre une nette progression. Le nombre d’emplois se situe au niveau le plus haut depuis 10 ans. Des coûts salariaux plus bas Dans le cadre du tax shift, le gouvernement a notamment diminué les cotisations de base de sécurité sociale en deux étapes : en 2016 ces cotisations ont été diminuées de 32,4 pourcents à 30 pourcents et à partir de cette année, elles passent de 30 à 25 pourcents. “Nous voyons à présent pour la première fois les effets de cette diminution supplémentaire”, souligne la ministre De Block. Prenons l’exemple d’une entreprise de Malines qui emploie quatre personnes dans le secteur musical. Le tax shift a permis une diminution des coûts salariaux de 19.851 euros en deux ans pour cette entreprise. « Nous ressentons à présent les effets positifs du tax shift. Je pense que c’est un signal fort qui indique que les entrepreneurs sont soutenus dans leurs plans » explique Tim Pijpen, chef d’entreprise. « Pour nous, cela se traduit par de la croissance, des investissements et des emplois supplémentaires. » Pour la ministre De Block (Open Vld), les chiffres démontrent que le tax shift donne de l’oxygène à l’économie et est source de nouveaux emplois. La majeure partie de ces nouveaux emplois ont été créés dans le secteur privé. Secteur qui a connu une croissance de 47.634 emplois. “Nous constatons que cette évolution favorable du marché de l’emploi se poursuit”, conclut la ministre De Block.

Tags:
,