55.000 jobs supplémentaires en un an

Geplaatst op 02 juillet, 2019 om 10:23

En un an, notre pays compte près de 55.000 travailleurs salariés de plus, dont 47.946 dans le secteur privé. C’est ce qu’ont révélé les derniers chiffres de l’Office national de Sécurité sociale.  

« La politique menée ces dernières années porte ses fruits. Grâce à la réduction des charges, les entreprises créent davantage d’emplois. Ces postes vacants sont pourvus, ce qui permet de faire augmenter le pouvoir d’achat et de contribuer davantage à la sécurité sociale », a expliqué la ministre Maggie De Block (Open Vld). 

L’Office national de Sécurité sociale a publié les chiffres du premier trimestre 2019. Comparé à l’année précédente, les chiffres annoncent un supplément de 54.827 postes pourvus. Cela fait un certain temps que la tendance est à la hausse. En 20 ans, la Belgique n’a jamais compté autant de personnes actives.

Postes vacants

Les cotisations de sécurité sociale de base des employeurs ont été diminuées de 32,4 à 25 pour cent. « Cela fait longtemps que nous voyons l’effet de cette réduction sur l’augmentation du taux d’emploi », a souligné la ministre De Block.

« La Belgique n’a jamais connu autant de Belges au travail qu’aujourd’hui », a informé Maggie De Block. Pour la première fois dans le groupe des 20 à 64 ans, sept citoyens sur dix travaillent. Le taux d’emploi a augmenté pour atteindre 70 %. « Ce résultat n’est pas mal, mais il y a encore du chemin à faire », dit Maggie De Block.

Aux Pays-Bas, 78 % des citoyens travaillent contre 79,2 % en Allemagne. « Les frais de salaires élevés posent toujours un souci aux entreprises belges, mais ils ne sont plus leur problème principal. Le plus gros problème, c’est de trouver des employés adéquats », a souligné Maggie De Block.

Actuellement, le nombre de postes vacants se trouve à un maximum historique. Selon les derniers chiffres, notre pays compte 147.700 offres d’emploi. « Il faut désormais arriver à remplir ces postes vacants », conclut Maggie De Block.

Tags: