Allocations familiales : prêtes pour le transfert vers les entités fédérées

Geplaatst op 19 octobre, 2018 om 04:15

Depuis la 6e réforme de l’Etat, les entités fédérées sont compétentes pour les allocations familiales. A partir du 1er janvier 2019, la Wallonie, la Flandre et la Communauté germanophone assureront cette compétence en toute autonomie. Selon les chiffres les plus récents, 2.819.660 enfants ont droit à des allocations familiales.

Les bâtiments qui appartiennent à FAMIFED vont être transférés aux entités fédérées. Il s’agit ici de la dernière étape dans le transfert de compétences aux entités fédérées. « Il s’agit d’un bel exemple de fédéralisme de coopération », explique la Ministre Maggie De Block. Ces bâtiments sont utilisés par les antennes locales pour le paiement des allocations et à Bruxelles pour la gestion administrative centrale.

Pendant la période transitoire, l’Agence fédérale FAMIFED a toujours veillé au paiement correct et dans les délais des allocations. « Pendant cette période, nous avons laissé le temps aux entités fédérées de mettre en œuvre cette compétence selon leurs besoins » déclare la ministre Maggie De Block. À Bruxelles, c’est la Commission communautaire commune (COCOM) qui est compétente mais cette compétence reste encore une année dans le système fédéral. La COCOM reprendra les compétences à partir de janvier 2020.

La ministre Maggie De Block tient à souligner que cela n’est pas évident. « Certainement pour une organisation comme FAMIFED qui sait qu’elle est appelée à disparaître. Pendant des années, elle a fourni du bon travail et elle continuera à le faire encore pendant un certain temps pour les familles à Bruxelles. En plus de cela, elle a même été élue organisation publique de l’année », conclut la ministre.