Artist@Work, application en développement

Geplaatst op 13 décembre, 2018 om 13:32

Notre pays compte environ 38.000 artistes. La ministre des Affaires sociales, Maggie De Block (Open Vld), fait développer une application numérique spécialement pour eux. Ils y trouveront des informations sur leur statut et pourront y introduire par voie électronique une demande d’agrément en tant qu’artiste. De plus, les artistes ayant une activité limitée pourront y conserver un aperçu de leurs prestations.

Les demandes se font aujourd’hui encore sur papier. Cela pourra dorénavant se faire par voie digitale. Les artistes auront la possibilité de suivre le statut de leur demande en ligne. En outre, la nouvelle application numérique permettra aux artistes qui exercent une activité limitée de sauvegarder de leurs prestations. L’application est comparable à l’appli student@work destinée aux étudiants jobistes.

« Cette application numérique représente une énorme simplification administrative pour les artistes », dit la ministre Maggie De Block. « L’application permet de réduire la paperasse nécessaire à l’enregistrement des prestations artistiques, à la demande d’une carte artiste et d’un visa artiste ou encore à la déclaration d’activité indépendante. »

Nombreux sont ceux qui rêvent de pouvoir créer de l’art à plein temps. « Certains artistes ont l’occasion de poursuivre ce rêve en tant qu’indépendant. D’autres ont des revenus irréguliers générés par des prestations occasionnelles », expliquent Maggie De Block et Sven Gatz.

« Grâce à ce statut particulier, les artistes bénéficient d’une protection sociale minimale, même dans des périodes d’incertitudes où ils effectuent peu de prestations », déclare Maggie De Block. Pour ce faire, ils doivent introduire une demande de visa artiste. Près de 1.000 artistes disposent aujourd’hui d’un tel visa.

« Ainsi, les artistes peuvent se concentrer sur leur tâche principale : la créativité et la création », dit le ministre de la Culture, Sven Gatz (Open Vld). « Une fois de plus, ma collègue Maggie avance vers un meilleur statut d’artiste. » En 2016, Maggie De Block a notamment fait en sorte que la Commission Artistes puisse reprendre ses travaux afin de rattraper le retard dans les demandes de visas et de cartes artiste.

Par ailleurs, certains artistes ne perçoivent qu’une petite rémunération pour leurs prestations. Les montants jusqu’à 126,71 euros par jour ne doivent pas être déclarés du fait qu’ils sont considérés comme défraiement. Cela vaut pour maximum 30 jours par an. Avant de pouvoir bénéficier de ce régime, l’artiste doit être en possession d’une carte artiste sur laquelle il doit noter ces défraiements. Ces cartes doivent également être demandées auprès de la Commission Artiste, qui se charge ensuite de les délivrer. Environ 37.563 artistes sont détenteurs d’une carte artiste.

En revanche, un artiste qui souhaite travailler comme indépendant peut faire constater son statut d’indépendant par la Commission Artiste en introduisant une déclaration d’activité indépendante. C’est ce qu’on fait près de 73 artistes.

Les artistes sont principalement actifs dans les secteurs suivants :

• 50 % dans le monde de la musique ;
• 27 % dans le secteur du théâtre et du spectacle ;
• 11 % dans les arts plastiques ;
• 10 % dans le secteur audiovisuel ;
• 2 % dans le domaine de la littérature.