Au 1er juillet, les exploitants horeca pourront utiliser deux fois plus de jours pour les travailleurs occasionnels

Geplaatst op 12 juin, 2015 om 02:50

À partir du 1erjuillet 2015, les établissements horeca pourront utiliser 200 jours par an au lieu de 100 pour les travailleurs occasionnels, ou « extras ».

Maggie De Block, ministre des Affaires sociales : « C’est une bonne chose pour les exploitants de restaurants, brasseries, etc. qui pourront faire appel aux travailleurs occasionnels plus facilement et avec moins de charges, les jours d’affluence. Et c’est une bonne chose pour les travailleurs occasionnels. Vu que le nombre de jours où ils peuvent travailler est multiplié par deux, il y aura sûrement plus de travailleurs occasionnels qui trouveront du travail. »

Le conseil des ministres a donné le feu vert pour cette mesure aujourd’hui, le 12 juin.

Jusqu’à présent, les employeurs dans l’horeca pouvaient utiliser 100 jours de travail occasionnel. Cette limite tombe et, à partir du 1erjuillet 2015, les exploitants de l’horeca pourront faire appel pendant deux fois plus de jours aux travailleurs occasionnels, à savoir 200 jours. La mesure concerne le nombre de jours, pas le nombre d’« extras » auxquels les établissements font appel.

Le gouvernement donne ainsi aux exploitants de l’horeca la possibilité de faire appel à suffisamment de personnel occasionnel les jours de grande affluence, dans un régime de cotisations sociales basses pour l’employeur.

Cette mesure s’applique uniquement aux employeurs. Jusqu’à présent, les travailleurs occasionnels pouvaient prester 50 jours par année de travail occasionnel (les « extras »). Cette limite est maintenue.