Baisse du prix des médicaments contre la dépression et la tension artérielle

Geplaatst op 01 avril, 2015 om 03:31

À partir d’aujourd’hui, le prix de certains antidépresseurs et antihypertenseurs baisse. « C’est favorable aux patients, dont la facture de médicaments va diminuer. Et c’est positif pour l’assurance maladie, qui fait des économies », déclare la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique Maggie De Block.

Jusqu’à présent, les prix de certains antidépresseurs et antihypertenseurs ayant le même fonctionnement thérapeutique différaient énormément. Pour un même médicament, le patient payait parfois jusqu’à 60% de plus. À présent, c’est terminé : les prix ont été harmonisés, en prenant comme base le prix le plus bas.

Par cette intervention, la ministre De Block continue à réaliser sa promesse de rendre les médicaments meilleur marché. De plus, elle libère des moyens que les autorités peuvent investir dans l’innovation médicale, dans l’intérêt du patient.

Médicaments anti-Alzheimer

Autre nouveauté à partir d’aujourd’hui : le prix de certains médicaments anti-Alzheimer baisse. L’efficacité de ces médicaments a été surestimée par le passé. En d’autres termes, le patient et l’assurance maladie payaient un prix trop élevé pour un effet limité. Le prix désormais moins élevé doit refléter plus fidèlement le ratio coût-efficacité. Cette baisse de prix générera, pour cette année, une économie de 4,3 millions d’euros (ou 5,7 millions d’euros sur une base annuelle).

Les producteurs qui n’acceptent pas cette mesure verront leur traitement anti-Alzheimer supprimé de la liste des médicaments remboursés. C’est le cas, entre autres, du médicament Aricept. Néanmoins, les patients qui l’utilisent ne doivent pas s’inquiéter : il existe différentes alternatives identiques sur le marché qui ont accepté la baisse de prix.