Courage aux familles des victimes, éloges pour les efforts des prestataires de soins

Geplaatst op 22 mars, 2016 om 17:11

« Je présente mes condoléances à toutes les familles des victimes, et je leur souhaite beaucoup de courage. Je remercie particulièrement nos prestataires de soins qui s’investissent à cent pour cent, » déclare Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique. L’aide médicale après les attentats a été très rapide ce matin. Toutes les victimes ont été rapidement transférées vers les hôpitaux qui ont pu leur donner les meilleurs soins vu leurs blessures.

Immédiatement après l’attentat à Zaventem, le plan d’intervention médicale de la province du Brabant flamand a été déclenché. Les services d’urgence des hôpitaux bruxellois ont apporté leur aide à l’aéroport. Et le centre de coordination de crise du Service Public Fédéral Santé publique a demandé aux hôpitaux des provinces avoisinantes d’envoyer du renfort. Cela signifie que des ambulances et des SMUR  se trouvent le long des autoroutes à des points fixes et sont prêts à offrir de l’aide. Le renfort en provenance du Hainaut a été rapidement prêt à Nivelles, celui en provenance d’Anvers à Puurs et celui en provenance de la Flandre orientale à Grand-Bigard.

Les victimes  de l’attentat de Zaventem ont été évacuées vers les 15 hôpitaux d’Anvers, du Brabant Flamand et du Limbourg pour ne pas charger immédiatement les hôpitaux de Bruxelles.

Après le deuxième attentat dans la station de métro Maelbeek, le plan médical d’urgence a été déclenché à Bruxelles et les équipes médicales des provinces, le renforcement qui se tenait prêt à proximité de Bruxelles, ont offert leur aide. Tous les hôpitaux universitaires du pays ainsi que les hôpitaux du Brabant Flamand ont lancé leur plan d’urgence à la demande du centre de coordination.

Les victimes de l’attentat de la station de métro ont été transportées dans les hôpitaux bruxellois.

La France a également offert son aide : 10 services SMUR et deux hélicoptères. La Santé publique n’a pas encore dû faire appel à cette aide.