Crise du Coronavirus : nous soutenons nos infirmières et nos infirmiers grâce à neuf mesures

Geplaatst op 12 mai, 2020 om 11:43

Tout le monde voit aujourd’hui combien nos infirmières et nos infirmiers sont indispensables. Aujourd’hui également, en ce jour des infirmières et des infirmiers, ils se plient en quatre pour nous sortir de l’une des plus grandes crises depuis la Seconde Guerre mondiale. Ensemble avec le gouvernement, nous mettons tout œuvre pour les faire travailler dans les meilleures conditions possibles. C’est la moindre des choses que nous puissions faire pour eux. 

Voici ces huit mesures concrètes :

  1. Nous augmentons la rémunération des infirmiers à domicile. Nous compensons ainsi les frais qu’ils font pour l’achat de matériel de protection et le temps supplémentaire qu’ils doivent consacrer à chaque patient.
  2. Nous augmentons la rémunération pour les infirmiers à domicile non seulement dans le cadre des soins à domicile pour les patients atteints de Covid-19 mais également pour le suivi des patients souffrant de pathologies chroniques non corona qui, en raison de la crise, ont vu leur réseau de soins disparaître.
  3. Nous mettons au point un financement pour les soins de cohorte dans les soins à domicile. De cette manière, certaines équipes peuvent se concentrer exclusivement sur les soins pour les patients atteints du COVID-19 et nous limitons autant que possible le risque de propagation.
  4. Nous avons octroyé une avance de 1 milliard d’euros à nos hôpitaux. Ainsi, ils sont certains de pouvoir continuer à payer les infirmiers et les autres prestataires de soins en cette période difficile.
  5. Nous veillons à ce que les heures supplémentaires prestées par les infirmiers en cette période, soient payées en net. Nous le faisons en exemptant 120 heures supplémentaires maximum de paiement de cotisations fiscales et sociales prestées dans les secteurs cruciaux comme celui des soins.
  6. Par l’intermédiaire de la Taskforce Shortages, nous continuons sans relâche à commander du matériel de protection pour les infirmiers et les autres prestataires de soins. Nous avons déjà distribué plus de 3 millions de masques chirurgicaux aux infirmiers à domicile. Nos hôpitaux ont déjà reçu plus de 13 millions de masques chirurgicaux et 1 million de masques FFP2.
  7. Par l’intermédiaire du Conseil fédéral de l’art infirmier, les infirmiers peuvent donner des recommandations au groupe de travail qui définit la stratégie de déconfinement.
  8. Au sein du groupe de travail « hospital and transport surge capacity», nous sommes parvenus à un accord pour partager l’expertise de nos hôpitaux pour les soins aux personnes âgées. De cette manière, nos infirmiers travaillant dans les maisons de repos se sentent mieux soutenus et protégés.
  9. Au sein de ce même groupe de concertation, nous avons surveillé en permanence la capacité des services de soins intensifs. Grâce à cette démarche, nous avons pu transférer des patients dans un autre hôpital lorsque la pression menaçait de devenir trop importante dans un service particulier et avons toujours été en mesure de répartir suffisamment la charge de travail parmi notre personnel de soins.