‘Des moyens supplémentaires pour les soins sont les bienvenus mais cela ne suffit pas pour résoudre le problème’

Geplaatst op 31 octobre, 2019 om 14:56

« Tout budget supplémentaire pour les soins est le bienvenu et sera certainement très utile. Nous ne pouvons cependant pas toucher à ces 67 millions d’euros pour l’instant. Le Parlement doit d’abord adopter une loi supplémentaire. » a déclaré Maggie De Block (Open Vld), ministre de la Santé publique, lors du vote du budget au Parlement aujourd’hui.

La ministre de la Santé publique est ravie de se voir octroyer des moyens supplémentaires pour les soins, mais souligne que plusieurs problèmes subsistent malgré tout. « L’amendement prévoit 67 millions d’euros supplémentaires, mais cela ne résout pas le problème. Avant de pouvoir utiliser réellement ce budget, le Parlement doit voter une autre loi qui en définit l’affectation. Aujourd’hui, nous avons reçu un coffre rempli d’argent dont le parlement a gardé la clé. »

La ministre attire en outre l’attention sur les obligations légales en matière de concertation sociale. L’affectation du budget au sein d’un secteur fait toujours l’objet d’une concertation entre les organisations syndicales et patronales. La question est de savoir si cette concertation est prévue dans la suite de la procédure parlementaire.

Wanted : 20.000 infirmiers

« Il y a enfin le côté pratique. Même avec une loi supplémentaire et après concertation avec les partenaires sociaux, un gros problème subsite : où trouver ces 20.000 paires de mains supplémentaires dont parlent les auteurs de l’amendement ? L’art infirmier est le métier en pénurie par excellence. Si l’on n’arrive déjà pas à pourvoir les postes vacants en temps normal, où allons-nous dénicher 20.000 infirmiers supplémentaires ? »

Tags: