Fonds amiante : 150.000 euros pour une campagne de prévention dès 2018

Geplaatst op 27 avril, 2018 om 00:00

Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique et Denis Ducarme, ministre des PME et des Indépendants investissent 150.000 euros dans une campagne de prévention à l’exposition à l’amiante. L’Agence fédérale des risques professionnels (Fedris) et le Fonds de sécurité d’existence des ouvriers de la construction (Constructiv) organiseront cette campagne de septembre 2018 à fin août 2019. Constructiv contribuera également au projet à concurrence de 150.000€.

Maggie Block : « Depuis 2007,le Fonds amiante (AFA) reconnaît près de 250 nouvelles victimes de l’amiante chaque année. Nous devons donc unir nos efforts avec les acteurs de terrain pour améliorer la prévention sur le terrain. La collaboration entre Fedris et Constructiv en est un bel exemple. Nous nous adresserons à tous les travailleurs du secteur de la construction, qu’ils soient salariés ou indépendants, déjà actifs ou encore en formation, mais aussi aux particuliers « bricoleurs ».

Les actions viseront à les sensibiliser aux dangers de l’amiante et à leur apprendre les bons gestes à adopter pour les identifier, notamment en ayant recours à des professionnels.

Le ministre Denis Ducarme : «  Le prochain lancement de cette campagne de prévention permettra d’encourager les nombreux indépendants actifs sur le terrain, notamment dans  la construction, à adopter les bons réflexes et par là-même à contribuer à la préservation de leur santé. Diffuser l’information à l’ensemble des professionnels susceptibles d’être en présence d’amiante au cours de leurs activités augmente assurément leurs chances de préserver et de veiller sur ce capital hors de prix. » L’arrêté royal octroyant ce financement a été approuvé au conseil des ministres de ce 27 avril 2018.

  Le Fonds amiante Le Fonds amiante (AFA) a été créé au sein du Fonds des maladies professionnelles en 2006 afin d’indemniser les victimes de l’amiante. Le Fonds est principalement financé par les cotisations des employeurs et la dotation de l’Etat. Le financement du Fonds amiante a été réformé en 2017 afin de mieux le faire correspondre aux besoins réels. Le Fonds bénéficie depuis lors d’une nouvelle mission : financer des projets de prévention ou d’études académiques liées à la problématique de l’amiante.  Les ministres De Block et Ducarme ont dégagé un budget de 650.000€ dans ce cadre.