La Belgique prend en charge des patients grands brûlés roumains

Geplaatst op 06 novembre, 2015 om 03:59

Dans les prochains jours, la Belgique prendra en charge huit patients grands brûlés roumains au Centre des grands brûlés de l’Hôpital militaire de Neder-Over-Heembeek. Ensuite, neuf autres patients grands brûlés seront éventuellement traités dans les cinq autres centres des grands brûlés de notre pays.

Il s’agit de victimes de l’incendie dans une discothèque de Bucarest, la capitale roumaine.

Un incendie s’est déclaré le vendredi 30 octobre dans la discothèque Collectiv à Bucarest. 32 personnes sont décédées et 90 ont été gravement brûlées. Les autorités roumaines ont demandé à plusieurs pays européens de les aider à prendre en charge les 90 patients brûlés. La Roumanie ne dispose pas de suffisamment de lits dans ses propres centres des grands brûlés. Les Pays-Bas et l’Allemagne en accueilleront respectivement douze et vingt.

Une équipe de spécialistes du département belge de la Défense s’est rendue immédiatement à Bucarest. Sur place, accompagnée par les services de l’ambassade belge, elle coordonnera l’aide belge à la Roumanie.

Expertise et collaboration

Dans notre pays, huit patients roumains, dont trois qui ont besoin de soins intensifs, seront traités au Centre des grands brûlés de l’Hôpital militaire de Neder-Over-Heembeek. Maggie De Block, ministre de la Santé publique : « La collaboration à l’échelon belge et a fortiori au niveau international est de la plus grande importance dans le cadre de catastrophes de cette ampleur pour pouvoir offrir au plus vite les meilleurs soins aux patients. »

Steven Vandeput, ministre de la Défense ajoute : « La Défense dispose de l’expertise et de l’expérience nécessaires pour prendre en charge à court terme ce type de patients. Je suis donc heureux que nous puissions apporter notre humble contribution. »

On examine actuellement si notre pays prendra en charge neuf autres patients dans les prochains jours. Ces derniers seraient soignés dans les cinq autres centres des grands brûlés de notre pays qui se trouve dans l’Hôpital général Stuivenberg d’Anvers, l’Hôpital universitaire de Gand, l’Hôpital universitaire Gasthuisberg de Louvain, le Site Sart-Tilman de l’Hôpital universitaire de Liège et le Site IMTR du Grand Hôpital de Charleroi.

Le jeudi 5 novembre 2015, 5 autres personnes ont été gravement brûlées lors de l’explosion d’une usine à pain à Brasov, à 120 km de Bucarest.