La ministre Maggie De Block et la firme Alexion dégagent une solution pour le médicament orphelin Soliris

Geplaatst op 23 décembre, 2015 om 04:23

Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, a annoncé aujourd’hui être parvenue à un accord de principe avec la firme Alexion Pharmaceuticals. Le médicament orphelin Soliris sera ainsi mis à la disposition de tous les patients belges souffrant d’une insuffisance rénale terminale causée par un syndrome hémolytique et urémique atypique (SHUa).
Grâce à cet accord, ces patients auront accès immédiatement au Soliris et pourront dès lors être placés sur la liste d’attente pour une transplantation rénale. L’administration du Soliris lors de la transplantation devrait réduire le risque de rejet chez les patients concernés.

Maggie De Block : «  Je me réjouis que notre concertation avec Alexion ait abouti à un accord bénéfique pour ces patients. Les néphrologues et les autres spécialistes consultés par ma cellule stratégique ont fourni des informations précieuses qui ont contribué à la conclusion de cet important accord de principe.

L’accord de principe – dont certains éléments spécifiques sont confidentiels – constitue le point de départ des procédures réglementaires nécessaires pour parvenir à une solution définitive en termes de remboursement. La ministre De Block et Alexion continueront à collaborer étroitement au cours des prochains mois pour parvenir à un accord définitif favorable aux patients qui doivent vivre avec cette maladie grave et très rare.

Un registre patients permanent dans lequel les néphrologues introduiront leurs données, permettra de récolter des preuves en continu afin de d’optimaliser l’utilisation du Soliris dans le traitement de ces patients.