Les infirmiers peuvent administrer des vaccins

Geplaatst op 30 mars, 2016 om 05:18

Les praticiens de l’art infirmier pourront administrer des vaccins à  partir du 9 avril 2016, et ce, sans qu’un médecin ne doive encore être présent. L’arrêté royal du 18 juin 1990 portant fixation de la liste des prestations techniques de l’art infirmier a été modifié à l’initiative de Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique. L’arrêté royal a été publié aujourd’hui et entrera en vigueur dix jours après sa publication.

Maggie De Block : « J’espère en tout cas que cette modification influencera de manière positive le nombre de citoyens se faisant vacciner. »

Les praticiens de l’art infirmier ne prennent pas de décisions quant au vaccin même ; celui-ci reste sous la prescription d’un médecin. Les infirmiers aident les médecins en exécutant la vaccination. Ils savent comment procéder et quels médecins contacter en cas de complications.

La ministre de la Santé publique a reçu un avis favorable concernant la modification, émis par l’Académie royale de médecine et par la Commission technique des praticiens de l’art infirmier. Grâce à cette nouvelle règle, les vaccins pourront être administrés plus rapidement dans les services publics de prévention, comme l’O.N.E. où jusqu’à présent, seuls les médecins pouvaient vacciner les nourrissons et les enfants. Durant la période annuelle précédant la saison de la grippe, les infirmiers en soins à domicile seront donc autorisés à injecter les vaccins contre la grippe.