Masanté fournit désormais aussi des informations sur les prescriptions médicales

Geplaatst op 16 novembre, 2018 om 11:28

Masanté vous permet désormais de consulter les prescriptions numériques de votre médecin ou dentiste et d’obtenir les notices en quelques clics. Voici l’une des nouvelles fonctionnalités du personal health viewer, lancé début mai par la ministre De Block.

Maggie De Block, ministre de la Santé publique explique : « Aider les gens à jouer un rôle actif dans leurs soins de santé, tel est l’objectif de Masanté. Ce portail leur permet d’accéder rapidement et simplement à différentes données relatives à leur santé et dorénavant aussi à leur médication. Or, il est important de disposer d’informations pertinentes pour pouvoir opérer des choix éclairés. »

Le portail Masanté doit devenir la porte d’accès à toutes vos données de santé numériques. Depuis son lancement début mai (plus d’informations ici) par la ministre de la Santé publique Maggie De Block et le SPF Santé publique, le personal health viewer en est déjà à sa seconde mise à jour.

Vers une prescription dématérialisée

Importante nouveauté : les citoyens pourront désormais consulter leurs prescriptions médicales en cours, à condition qu’elles leur aient été délivrées par leur médecin ou dentiste au format électronique. (En octobre, 13 648 médecins et 3733 dentistes délivraient déjà des prescriptions électroniques.) Ceux qui le souhaitent pourront également supprimer une prescription, par exemple s’ils n’en ont plus besoin.

Il s’agit d’une nouvelle étape vers la prescription entièrement dématérialisée. En tant que patient, dans le cadre d’une prescription électronique, vous recevrez encore un papier muni d’un code-barre, mais celui-ci sera également amené à disparaître à terme. Plus encore : vous pourrez indiquer sur Masanté dans quelle pharmacie vous souhaitez aller chercher chaque médicament prescrit. Le pharmacien recevra ainsi la prescription électronique et pourra vous préparer votre médicament.

Vidéos d’information  

Plusieurs vidéos d’information sont désormais disponibles sur le portail. L’une d’entre elles explique clairement l’intérêt du personal health viewer pour le citoyen. Il y a également des vidéos d’instruction destinées à aider les personnes à se connecter au portail. Les premiers retours des citoyens ont, en effet, révélé que certaines personnes rencontraient des difficultés à se connecter. Il existe des tutoriels pour les différents modes de connexion : la carte d’identité électronique, l’application conviviale itsme ou un mot de passe unique.

Amélioration continue

Le SPF Santé publique travaille déjà sur la version suivante du personal health viewer, dont le lancement est prévu au printemps 2019. Certaines mutualités auront alors fait le lien avec Masanté, ce qui permettra aux citoyens de pouvoir directement consulter leur dossier de mutuelle personnel depuis le portail. Il sera également possible de signaler les effets secondaires des médicaments via le personal health viewer et les patients pourront, en quelques clics, accéder à leur dossier de soins infirmiers à domicile.

Outre ces nouveautés, les différents acteurs de terrain s’efforcent d’améliorer et d’élargir la gamme existante de produits et services. Par exemple, de nombreux hôpitaux mettent un nombre croissant d’informations numériques à disposition de leurs patients.

S’y retrouver grâce au portail Masanté

L’objectif de Masanté est clair : rendre accessibles via une porte d’accès unique, le personal health viewer, toutes les données de santé disponibles pour les citoyens, mais dispersées entre différentes sources et plates-formes. En prévoyant une même porte d’accès, les gens ne devront plus chercher eux-mêmes à quel endroit est enregistrée quelle information. Et grâce à l’accès numérique, ils sont en mesure de consulter bien plus facilement et rapidement leurs données médicales. Cela confère aux citoyens davantage de possibilités de jouer un rôle actif dans leurs soins, par exemple en augmentant leur adhésion au traitement, en opérant des choix plus éclairés en matière de santé ou en dialoguant avec les prestataires de soins au sujet de leur santé et de leur éventuel traitement.