Nonante patients encore dans des hôpitaux belges, quatre patients transférés en France et aux Etats-Unis

Geplaatst op 29 mars, 2016 om 05:16

Une semaine après les attentats à Brussels Airport à Zaventem et dans la station de métro Maelbeek à Bruxelles, 90 personnes sont toujours hospitalisées dans 28 sites hospitaliers belges différents, et 4 à l’étranger. 49 patients se trouvent aux soins intensifs.

Maggie De Block, ministre de la Santé publique: «Dès le début, les services de secours et les équipes médicales ont, conjointement avec la défense, les services d’aide aux victimes et de police, fait tout leur possible pour offrir les meilleurs soins aux victimes et à leur famille. Les prestataires de soins poursuivront encore ces efforts au cours des semaines et des mois à venir. J’éprouve beaucoup de respect à leur égard et je remercie beaucoup d’entre eux, qui ont annulé leur congé sans hésitation afin de continuer à soigner les gens ou de leur apporter un soutien psychologique ».

Un tiers des patients, soit 30 sur 90, reçoivent des soins spécialisés dans des centres de brûlés. A côté de cela, deux patients sont soignés dans des hôpitaux français et deux personnes ont été rapatriées  vers les États-Unis. Les patients et leurs familles bénéficient également d’un accompagnement psychologique.

Après une vérification approfondie des listes de personnes décédées dans les hôpitaux et des personnes qui ont péri dans les attentats, il est également apparu que trois personnes, bien qu’avec des identités différentes, figuraient à la fois sur les deux listes. Le nombre de décès passe par conséquent de 31 à 32 victimes.

Parmi elles, quatre personnes sont décédées à l’hôpital.