Obligation de notifier l’indisponibilité des médicaments, même temporaire

Geplaatst op 05 février, 2016 om 16:47

Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, souhaite pouvoir disposer à tout moment d’un aperçu des médicaments indisponibles, même s’il s’agit d’une situation temporaire. C’est pourquoi il sera désormais obligatoire de notifier toute indisponibilité d’une durée de deux semaines et plus à l’agence fédérale des médicaments et des produits de santé. Jusqu’à présent, les fabricants de médicaments devaient uniquement notifier les indisponibilités définitives.

Les fabricants seront bientôt obligés de signaler tous les médicaments étant indisponibles pendant deux semaines ou plus à l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) au plus tard deux mois avant le début de l’indisponibilité.

La ministre De Block : “L’afmps obtient ainsi un instrument supplémentaire qui lui permettra d’anticiper des problèmes éventuels sur le terrain. Lorsqu’un médicament risque d’être épuisé, l’afmps peut alors informer les prestataires de soins quant aux alternatives thérapeutiques disponibles avant que cette indisponibilité ne soit effective. L’afmps pourra également publier ces informations sur son site web.”