Relèvement du plafond des indemnités pour les volontaires durant la crise du coronavirus

Geplaatst op 22 juillet, 2020 om 09:30

Durant la crise du coronavirus, l’aide apportée par les volontaires a été essentielle. « Les volontaires ont contribué à lutter contre la crise sanitaire en de nombreux endroits. Par exemple dans les hôpitaux, les centres de triage et les maisons de repos », dit la ministre de la Santé publique et des Affaires sociales, Maggie De Block. Les volontaires peuvent percevoir un maximum de €1 388,40 d’indemnités par an. « Nous relevons maintenant ce plafond à €2 549,90 pour les volontaires qui ont apporté leur pierre à l’édifice durant la crise du coronavirus », indique la ministre De Block.

Un nombre de volontaires qui ont apporté leur contribution pendant la crise du coronavirus ont déjà atteint le plafond annuel maximum des indemnités  pour volontaires (à savoir €1 388,40 à l’indice actuel), fait savoir notamment la Croix-Rouge. « Le fait que les volontaires aient atteint si tôt ce plafond est dû aux efforts supplémentaires qu’ils ont fournis durant la crise du coronavirus. Pas question maintenant de les sanctionner pour cette raison car leur contribution est énorme. En relevant le plafond, nous assurons la continuité et levons l’incertitude pour les volontaires », explique la ministre De Block.

Le montant maximum des indemnités de volontaires qui ont été actifs durant le confinement et ont été affectés à la lutte contre le COVID-19 pour 2020 est augmenté une seule fois à €2 549,90, à l’indice actuel. C’est le plafond qui est déjà d’application aux volontaires dans les services de sport, de nuit, de garde et de transport de malades alités non urgent.