Revenus complémentaires non taxés : sur un an, plus de 15.000 citoyens en ont bénéficié

Geplaatst op 11 août, 2019 om 08:11

Les employés, indépendants et pensionnés peuvent gagner jusqu’à 6000 euros non taxés par an. Sur un an, 14.723 citoyens ont eu recours 27.404 fois à ce système via le travail associatif et 526 citoyens ont effectué 8.620 prestations occasionnelles de services entre particuliers. Sur cette période, ils ont gagné 30,5 millions d’euros non taxés.

Le nouveau statut ‘plusser’ est de loin le plus populaire dans le secteur du sport. La ministre des Affaires sociales, Maggie De Block (Open Vld) : « Le secteur du sport attendait depuis des années un système de rémunération simplifié. Cela explique donc le succès du nouveau statut auprès des clubs sportifs. »

Les travailleurs qui prestent au moins à 4/5e, les indépendants exerçant leur activité à titre principal et les pensionnés entrent en ligne de compte pour ce nouveau statut. « Il arrivent souvent que des gens soient aidés par d’autres ou leur confient la réalisation de petites tâches, et ils veulent les rémunérer pour cela », explique Maggie De Block. « Celui qui a déjà suffisamment contribué à la sécurité sociale ne doit plus être taxé sur les revenus de ces activités. »

Importance sociale

Les revenus occasionnels étaient auparavant trop taxés et nécessitaient une lourde administration. « En ‘plussant’, ce problème est résolu », dit la Ministre Maggie De Block. « Des petits bricolages pour le voisin ou pour des associations sont d’une grande importance pour la société : ils mettent les gens en contact et renforcent le tissu social. »

Via le travail associatif

Les revenus provenant d’une série d’activités prestées pour des associations socioculturelles sans but lucratif, des associations de fait ou des administrations publiques ne sont pas taxés ni assujettis aux cotisations sociales. Les démarches administratives sont rapides et simples grâce au site www.activitescomplementaires.be.

Les trois activités les plus populaires sont :

  1. Les activités en clubs sportifs (58 %)
  2. Les initiations au sport (10,6 %)
  3. L’aide dans la gestion administrative et l’organisation d’activités (8,5 %)

De citoyen à citoyen

Pour les activités de citoyen à citoyen, ce même statut est également d’application. Les revenus provenant d’une série d’activités ne sont pas taxés. Il s’agit de services payants occasionnels d’un citoyen vers un autre particulier. Pour cela, il faut aussi s’enregistrer sur le site www.activitescomplementaires.be.

Les trois activités les plus populaires sont :

  1. Les cours de sport (23, %)
  2. L’aide aux personnes nécessitant des soins (19,3 %)
  3. Les petits travaux d’entretien (15,5 %)