Sevrage tabagique : médicaments à présent mieux remboursés

stoppen met roken
Geplaatst op 01 février, 2019 om 08:57

Dès aujourd’hui, les médicaments de sevrage tabagique sont mieux remboursés. C’est ce qu’a décidé Maggie De Block, ministre de la Santé publique. Les fumeurs payeront désormais nettement moins pour un starter pack visant à les aider à arrêter. Ils pourront aussi faire plus de deux tentatives de sevrage tabagique.

Maggie De Block : « Les médicaments de sevrage tabagique peuvent aider les fumeurs à se débarrasser de leur accoutumance, mais leur prix était un obstacle pour certains. C’est pourquoi nous améliorions le remboursement. Pour tous ceux qui ont comme bonne résolution d’arrêter de fumer en 2019, ça peut être un coup de pouce en plus. »

En général, il faut compter 5 à 7 tentatives avant qu’un fumeur ne réussisse à arrêter. Étant donné que ces médicaments augmentent considérablement les chances de réussite de certains, la ministre De Block avait décidé en 2015 de rembourser non pas une mais deux tentatives de sevrage tabagique par personne. Aujourd’hui, elle va encore plus loin pour faciliter davantage l’accès au traitement.

Remboursement du starter pack

Avant qu’un fumeur ne puisse avoir accès au traitement de sevrage tabagique complet, il doit suivre un traitement test de deux semaines afin de déterminer s’il supporte bien le médicament. Ce ‘starter pack’ était entièrement à charge du fumeur, à savoir 49,95 euros. Vu que ce prix représente un obstacle pour de nombreuses personnes, la ministre De Block a décidé de le rembourser en grande partie. À partir du 1er février 2019, les bénéficiaires du régime préférentiel ne payeront plus que 9,80 euros de leur poche, les autres personnes payeront 14,80 euros.

Maggie De Block : « Nous souhaitons ainsi rendre le traitement de sevrage tabagique aussi accessible que possible. »

En 2017, 14.761 fumeurs ont reçu une prescription pour un traitement de sevrage tabagique. En 2016, il s’agissait de 20.051 fumeurs.

Tentatives supplémentaires

En début de législature, la ministre Maggie De Block a déjà augmenté le nombre de tentatives remboursées dans le cadre du sevrage tabagique. Depuis le 1er octobre 2015, toute personne qui veut arrêter de fumer a droit à deux traitements remboursés. Bientôt, ces personnes auront droit à trois traitements remboursés, et ce, tous les cinq ans. Cela veut dire qu’un fumeur qui ne serait pas parvenu à arrêter après trois tentatives en cinq ans a à nouveau droit à trois nouveaux traitements remboursés.

Maggie De Block : « Certaines personnes arrivent plus facilement à arrêter de fumer que d’autres. Une chose est certaine : les chances de réussite augmentent fortement à chaque tentative. C’est pourquoi nous élargissons également le nombre de tentatives remboursées. »

Prestataires de soins

Dès janvier 2019, l’INAMI se chargera d’informer en détail les pharmaciens et les autres prestataires de soins au sujet des nouvelles conditions de remboursement pour qu’ils puissent guider correctement et clairement les personnes concernées.

Mesures antitabac

L’élargissement du remboursement des médicaments de sevrage tabagique fait partie d’une série de mesures antitabac prises par le gouvernement fédéral, comme par exemple l’augmentation des accises sur les produits du tabac, le renforcement des contrôles relatifs à l’interdiction de fumer, le cadre légal de la cigarette électronique et le paquet neutre pour les produits du tabac actuellement en cours.