Soutien supplémentaire pour les jeunes malades chroniques et pour les personnes atteintes d’une affection cutanée chronique

Geplaatst op 21 juin, 2016 om 07:37

Les malades chroniques bénéficient d’un soutien supplémentaire de la part des pouvoirs publics. Les mineurs ayant le statut de malade chronique ne paieront bientôt plus qu’un euro de part personnelle pour une visite chez le médecin généraliste ou spécialiste. Les patients souffrant d’une affection cutanée chronique bénéficieront bientôt d’un forfait de 100 euros par an pour payer des crèmes, comme de l’huile de bain prescrite par un dermatologue. Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique: “Notre société compte de plus en plus de personnes atteintes d’une maladie chronique. Nous devons les soutenir et faire en sorte que nos soins de santé restent accessibles pour ces personnes.”

Aider les malades chroniques à assumer la charge financière

Les mineurs ayant le statut de malade chronique ne paieront bientôt plus qu’un euro de part personnelle pour une visite chez le médecin généraliste ou spécialiste. Pour tous les patients chroniques, jusqu’à 75 ans et qui disposent d’un dossier médical global, la part personnelle pour une visite à domicile par le généraliste baisse de 30 %.

Dans le cas des mineurs, il s’agit de jeunes de moins de 18 ans pour qui un dossier médical global (DMG) est également disponible chez le médecin généraliste. Maggie De Block : “Ainsi, nous rendons nos soins de santé plus accessibles. Les patients chroniques sont confrontés à de nombreux frais. Il est important de les aider à assumer cette charge financière.”

Le statut de malade chronique du patient est basé sur les frais engendrés par son affection chronique.

La nouvelle mesure favorise aussi la gestion d’un dossier médical global, un élément très important pour les patients chroniques. Les soins qui leur sont dispensés par différents prestataires doivent pouvoir se suivre sans problèmes. Un DMG regroupant toutes les informations médicales représente donc un grand avantage.

Cette nouvelle mesure a été approuvée cette semaine par le Comité de l’assurance de l’INAMI. Un montant de 2,4 millions d’euros a été libéré à cet effet. La ministre De Block espère que la mesure entrera en vigueur cet automne.

Forfait pour produits cutanés non remboursables

Les patients souffrant de sévères problèmes cutanés chroniques pourront vraisemblablement bénéficier d’un forfait de 100 euros cette année. Ce forfait est destiné à l’achat de produits dermatologiques, tels que de l’huile de bain, du sel de bain ou encore des crèmes hydratantes conseillées par un dermatologue.

C’est ce qu’a décidé le Comité de l’assurance de l’INAMI.

Le patient recevra un document de la part de son dermatologue destiné à la mutuelle et qui lui permettra de bénéficier d’un versement de 100 euros, et ce, à condition qu’il aille chaque année en consultation chez un dermatologue.