Suivi psychologique des victimes des attentats

Geplaatst op 25 mars, 2016 om 05:15

Le Service Public Fédéral Santé Publiquea organisé ces derniers jours, en concertation avec les communautés, le suivi psychologique des personnes impliquées dans les attentats de l’aéroport de Bruxelles et de la station de métro Maelbeek du 22 mars 2016. Il s’agit aussi bien des victimes que des personnes présentes sur place ou qui ont aidé les victimes.

Maggie De Block, ministre de la Santé Publique: «De tels événements dramatiques causent souvent des problèmes de prise en charge. Pour beaucoup de gens survient tôt ou tard le choc psychologique lié à ce qu’ils ont vécu et vu. Nos experts se tiennent prêts à les aider à surmonter ces terribles expériences.  »

Le ministre flamand du Bien-Etre et de la Santé Publique, Jo Vandeurzen,  communique que les victimes peuvent obtenir un soutien psychologique auprès des « Centra voor Algemeen Welzijn » et auprès de Tele-Onthaal (106).

Dans la Région Bruxelles-Capitale et en Wallonie les victimes peuvent prendre contact avec Télé-Accueil (107) et avec le  service d’aide aux victimes de la police de Bruxelles qui les guidera vers le service d’aide aux victimes le plus approprié de la police locale.

Dans le courant de ce samedi 26 mars 2016, une mise à jour concernant les personnes blessées lors des attentats et qui séjournent encore dans nos hôpitaux sera communiquée.