Thèmes projets pilotes réforme financement des hôpitaux : la ministre De Block reçoit 470 propositions

Geplaatst op 15 septembre, 2015 om 03:38

Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, a reçu 470 propositions suite à son appel à introduire des thèmes de projets pilotes dans le cadre de la réforme du financement des hôpitaux. Les réactions viennent de toutes parts : des patients eux-mêmes, des hôpitaux, des infirmières, des médecins, de l’industrie, des associations de soins à domicile et par exemple, également, des CPAS.

Maggie De Block : « Il s’agit de propositions créatives et innovantes qui montrent que nos acteurs du terrain sont prêts pour le changement ».

Lespropositionsportent sur de nombreux sujets, comme une hospitalisation adaptéedans un environnementautre quel’hôpital(hospitalisation à domicile, hôtelsde soins, …) et des accordsconcernant la répartition des tâchesentre les hôpitaux etles autres prestataires de soins, appuyées par les applicationse-santé. Au total,219 personnesou organisations ontréagi ;elles ont été nombreusesà transmettre plusieurssuggestions.

Sélection

Le Service Public Fédéral Santé publique a rassemblé toutes les informations. La cellule stratégique de la ministre De Block et le groupe de concertation composé des représentants des médecins, des mutualités et des coupoles d’hôpitaux se pencheront sur toutes les propositions au cours des prochaines semaines et sélectionneront un certain nombre de thèmes pour les projets pilotes. Une fois les thèmes fixés, la ministre les rendra publics et lancera un nouvel appel à candidatures, cette fois pour des projets concrets portant sur les thèmes sélectionnés.

Certaines des propositions introduites ne sont pas directement liées à la réforme du financement des hôpitaux. La ministre De Block : « Mais elles sont également intéressantes et de qualité et nous pouvons certainement les prendre en compte dans nos autres gros chantiers, comme l’e-santé ou les soins intégrés pour les patients chroniques ».

Réforme nécessaire

La réforme du financement des hôpitaux constitue l’une des priorités de la législature actuelle. Les besoins des patients ont évolué, notre société compte de plus en plus de personnes âgées et de malades chroniques qui demandent un autre type de soins et de nombreux traitements innovants sont mis en place. Parallèlement à cela, il ressort des études MAHA menées par Belfius que chaque année, de plus en plus d’hôpitaux clôturent leurs comptes dans le rouge : ils étaient 28 sur 92 en 2012 et 40 sur 92 en 2013.

La réformeest mise en œuvre afin d’assainir lefinancement des hôpitauxet de le rendre durable et afin de revoir la place de nos hôpitaux dans un paysage de soins qui évolue rapidement. Les idées nouvelles et innovantesseront d’abord testéesvia des projetspilotes.Cesprojets pilotessont financésviaun modèleadapté, qui permetainsi aux hôpitauxet aux autres dispensateurs de soins d’y participer.

Au terme d’une évaluation, le gouvernement décidera si des projets seront introduits plus largement et lesquels.