Un quart de demandes d’asile en moins en février

Klein Kasteeltje
Geplaatst op 07 mars, 2019 om 16:05

En février, 2.063 personnes ont demandé l’asile dans notre pays. C’est une baisse de 25 % par rapport à janvier. Le nombre de Palestiniens a diminué de 40 %.

Maggie De Block, ministre de l’Asile et de la Migration : « Le nombre de demandes d’asile a augmenté depuis l’été dernier, pour atteindre un peu plus de 2.000 par mois. L’augmentation est contrôlable, certainement depuis que le gouvernement a approuvé mon plan d’action. Grâce à ce plan, nous assurons un accueil humain pour les personnes qui cherchent une protection ici, mais nous permettons aussi qu’ils reçoivent une décision plus rapidement. Celui qui n’a pas droit à l’asile devra ainsi aussi quitter le pays plus rapidement. »

Le gouvernement a récemment approuvé le plan d’action de la ministre De Block pour contrôler le flux de l’asile. En ouvrant des places supplémentaires, le problème de l’accueil est entretemps résolu. En renforçant les services qui traitent les demandes d’asile, la ministre permet que les demandes soient traitées plus rapidement et que les personnes sachent donc plus vite à quoi s’en tenir. Celui qui reçoit une réponse négative peut également être expulsé plus vite.

Les Palestiniens continuent à représenter le plus grand groupe de demandeurs de protection internationale. Leur nombre diminue pourtant de 40 % (257 contre 426 en janvier). Une campagne de dissuasion spécifiquement dirigée vers les Palestiniens dans les Émirats et en Arabie Saoudite a été vue plus de 195.000 fois par le groupe cible. De nouvelles campagnes de dissuasion de l’Office des Étrangers sont en préparation. De plus, les Palestiniens ne reçoivent plus automatiquement le statut de réfugié. Le retour volontaire de ce groupe est également en hausse.

Le nombre de demandeurs provenant de Syrie et d’Afghanistan reste entre 200 et 300.